GaŽla Blandy

photographe

// home / series / portraits / architecture / bio / contact / link
Réveil matin à Paris
8   Jeudi, Métro Nation

Edith, 57 ans, sans emploi

« Le réveil, c’est important. Le silence, obligatoire. Je suis incapable d’écouter les informations parce que c’est très difficile de prendre ça en pleine figure. Si je reste au lit, ça n’est pas bon signe, ça veut dire que ça ne va pas. Je mets entre une demi-heure et une heure et demie, en fonction de ce que j’ai à faire, j’ai un peu plus de liberté en ce moment. Bien sûr, quand j’ai un travail, c’est un autre fonctionnement, plus réglé.
Cette nuit, j’ai fait des rêves assez agités, j’ai essayé de me les remémorer, mais je ne m’en souvenais pas.
Je souhaite être joyeuse, apporter quelque chose aux gens que je rencontre, et faire ce que j’ai à faire, mes démarches. Comme il fait beau, ça va m’aider. »

 
- mosaique +
© Gaëla Blandy